publicité

FEMMES ÉLUES

 

Joséphine Delpeyrat : « Il y a la parité quantitative et la parité qualitative »

26/12/2019 | par Nicolas Braemer | Toute l'actualité

ACTU_ITW_J.-Delpeyrat-(crédit-Margot-Lhermite)

Malgré les efforts faits depuis des décennies pour imposer la parité dans les collectivités locales, on est encore loin du compte. Des bastions résistent, dans les institutions comme dans les pratiques.

La parité est-elle aujourd’hui une réalité dans les collectivités ?

Aujourd’hui, il reste encore deux bastions à franchir pour permettre ce principe d’égalité dans la représentation locale : celui des communes de moins de 1 000 habitant.e.s, qui ne sont toujours pas concernées par cette obligation, et les intercommunalités qui ne sont soumises à aucune règle de parité.

Chez EluesLocales, nous regrettons d’ailleurs que la commission paritaire mixte qui examinait la loi Engagement et proximité ait fini par retoquer la proposition du Sénat qui visait à instaurer une représentation à la proportionnalité des femmes dans les exécutifs d’EPCI. Il y a également un point sur lequel il faut insister. C’est qu’il y a la parité quantitative et la parité qualitative.

 

La parité devrait amener plus de femmes à être en charge de délégations dites « masculines » comme le budget et la voirie

 

En 2019, si la plupart des collectivités sont concernées par cette ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité