publicité

MANIP’

Abonné

 

Ce que l’approche cognitivo-comportementale nous apprend du nudge

15/01/2020 | par Élisabeth Provost-Vanhecke | Innovation

mechanical-2033446_640 ©ytuguluturk_Pixabay

Peut-on être manipulé par un simple merci pour avoir jeté votre mouchoir dans la poubelle ? Une analyse poussée des réflexes cognitifs mis en jeu nous montre que l’individu n’est pas toujours en mesure de solliciter la part consciente dans certaines situations. D’où les questions, a minima, qu’on peut se poser sur la mise en œuvre du Nudge dans les politiques publiques.

Est-ce un réflexe non programmé ou une intention consciente ? L’article précédent a posé les bases de l’approche cognitivo-comportementale dans les politiques publiques et a questionné sur l’éthique de leur utilisation. Il est nécessaire de comprendre les impacts de ces incitations sur le mode de fonctionnement des personnes. Provoquent-elles un réflexe indépendamment de leur volonté ou celles-ci ont-elles la possibilité de choisir leur action en toute conscience ?

 

Lire l’article précédent :

Ce contenu est réservé aux abonnés

Pas encore abonné ?

publicité