FORCE D'ATTRACTION

Abonné

 

Storytelling : les amorces pour capter l’attention (1/6)

24/02/2020 | par Franck Plasse | Innovation

AdobeStock_165552998

Dans un monde où l’information envahit tout, susciter l’intérêt de son interlocuteur est un enjeu de taille. C’est la base du storytelling, qui permet, par l’histoire, d’attirer l’attention d’un public submergé de propositions. Premier article d’une série de six sur le sujet.

« Économie de l’attention ». Il y a cinq ans, cette requête, effectuée sur le leader des moteurs de recherche web, donnait 708.000 résultats en 0,2 seconde. En prenant 5 secondes à vérifier l’intérêt des liens listés, cela aurait pris 6 mois en y consacrant 40 heures par semaine… Aujourd’hui, cette même requête donne 64.600.000 résultats en 0,39 seconde.

 

Une nouvelle rareté

Si le premier volume de datas était déjà impressionnant, le second est sans commune mesure : les 6 mois se transforment en 10 ans ! Une expérience qui illustre bien combien l’expression choisie « économie de l’attention » – une nouvelle branche des sciences économiques et de gestion qui traite l’attention comme une ressource rare – est devenue un enjeu majeur.

 

Comment choisir ce fait marquant ? En détournant le quotient MIPE de son usage premier littéraire

 

Pour le chercheur au CNRS, Yves Citton, « nous avons tous désormais accès à une quantité d’informations ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?