SPIRALE INFERNALE

Abonné

 

« Il faut identifier les chronophages pour redevenir maître de son temps »

26/02/2020 | par Coralie Donas | E=MC²

Erledigte Aufgaben werden auf einer To-Do-Liste abgehakt ©alf Geithe_Adobe Stock

La To-do-list c’est bien, mais ça n’est pas miraculeux. Et ça ne permet pas toujours de gérer son temps. Petit guide pour faire quand même des listes, tout en laissant la place à l’imprévu.

Le sous-titre de votre livre est : « Sortir de l’urgence et prioriser sans stress à l’heure du 4.0 » : pourquoi est-ce important ?

Travailler sur ses priorités et sortir de l’urgence sont vraiment les maîtres-mots pour être plus efficace. Le 4.0 fait référence aux outils informatiques que nous utilisons et qui nous projettent dans un mauvais « ici et maintenant », celui de l’immédiateté. Nous n’avons plus la capacité de nous projeter et avons tendance à subir le temps tout en étant certain de ne pas avoir d’autre choix, alors que le choix existe. Mais il implique de renoncer et il est toujours dur de renoncer. Le leitmotiv du livre est de construire un temps long pour répondre au temps court. Sénèque le disait déjà, « Il n’y a pas de vent favorable pour qui ne connaît pas son port ». Comment prendre des décisions et faire des choix éclairés, si en tout premier lieu nous ne savons pas où nous allons ?

 

La plupart des gens qui dressent une ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?