Pour ou contre un concours spécial « égalité des chances » ?

C’est une des propositions du « rapport Thiriez », chargé de trouver une autre organisation du recrutement pour les cadres A+ après la suppression de l’ENA. La « Mission Haute Fonction Publique » propose donc la création d’une vingtaine de classes préparatoires « égalité des chances (CPE) », une au moins par région, auxquelles auraient accès des élèves « sélectionnés sur des critères sociaux combinés au mérite académique » qui bénéficieraient d’un accompagnement social durant leur préparation aux concours. Ces élèves pourraient donc passer un concours spécial, la voie « égalité des chances », pour l’accès aux différentes écoles du service public, mais dans la limite de 10 à 15 % de l’effectif des promotions. Cette proposition remet-elle en cause l’universalité du concours ? Les effectifs concernés sont-ils au contraire suffisants ? Faut-il être plus ambitieux ? A vous de voter… et de commenter !

 

 

DONNEZ VOTRE AVIS (déjà 26 votes)

Voter POURVoter CONTRE