publicité

PAS PRÊT

Abonné

 

Coronavirus : le puissant révélateur de la crise

20/03/2020 | par Nicolas Braemer | Toute l'actualité

Xray. ©BillionPhotos.com_Adobestock

Entre ceux qui ont agi et ceux qui n’ont rien fait, la période de préconfinement a été comme un précipité du management. Les situations dans lesquelles se sont mises les organisations de travail proviennent directement de la manière dont elles appréhendent le management.

Voici deux situations vécues.

 

D’un côté, une organisation de travail qui demande à ses managers, deux semaines avant la décision du gouvernement de confiner tout le monde chez soi, de mettre en place une organisation qui permette de continuer à travailler au cas où la situation sanitaire se durcirait. Chacun est invité à recenser les besoins nécessaires au télétravail, à prévoir des procédures pour permettre le travail en équipe à distance, à s’assurer que tout pourra être fait en temps et en heure malgré l’absence de réunions physiques possibles.

 

Tout le monde est prêt

Tout ne va pas sans tension : entre ceux qui s’empressent d’essayer de mettre au point les processus les plus solides possible et ceux qui ne s’inquiètent pas trop et pensent qu’on fera finalement comme avant, mais de loin, les tensions naissent vite. Un exemple : il est décidé, on ne pense pas encore que le confinement arrivera si vite, d’une période de test des procédures mises au point, où chacun ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité