AU RAPPORT

 

Convention citoyenne pour le climat : le monde de demain pour les collectivités

21/05/2020 | par Denis Courtois | Actualités

education_citoyenne_environnement © RichVintage Photography

La convention citoyenne, qui aurait dû rendre son rapport définitif, a reporté l’échéance de cette remise. Mais elle a décidé de participer au débat sur « le monde de demain » en faisant cinquante propositions au gouvernement, qu’elle a choisi, à une courte majorité, de ne pas rendre publiques.

Malgré la volonté de ne pas les diffuser, une petite liste de ces cinquante propositions figure néanmoins dans différents médias, qui affirment avoir pu consulter le document complet. Parmi celles-ci, différentes propositions concernent directement les collectivités locales pour leur mise en œuvre, voire pour un thème de campagne de second tour.

 

Fin de la surconsommation et décarbonation des transports 

• retirer les publicités des « espaces publics extérieurs » ;

• créer un système de prêt de vélo pour les enfants sur le modèle du prêt de livre scolaire ; créer des voies réservées sur autoroutes et voies rapides pour les véhicules partagés et les transports collectifs.

 

Créer des voies réservées sur autoroutes et voies rapides pour les véhicules partagés et les transports collectifs

 

Étalement des villes et aménagement urbain 

• arrêter « immédiatement » les aménagements des zones commerciales urbaines ;

• limiter l’artificialisation des sols à l’échelle intercommunale au quart de ce qui a été fait depuis 2000 ;

 

Arrêter « immédiatement » les aménagements des zones commerciales urbaines

 

• faciliter les changements d’usage des terrains artificialisés non occupés ;

• autoriser les réquisitions de logements et bureaux vacants ;

• permettre aux communes d’exproprier les propriétaires de friches délaissées depuis au moins dix ans.

 

Rénovation thermique des logements

• instaurer un malus à partir de 2030 pour des propriétaires qui n’auraient pas rénové leurs logements via notamment la taxe foncière.

 

Lire aussi : La « convention citoyenne pour le climat » ne veut pas rester lettre morte

 

Favoriser les circuits courts 

• créer des fermes municipales et des plates-formes de regroupement des productions ;

• convertir 50 % des terres à l’agro-écologie en 2040 ;

 

Créer des ceintures maraîchères autour des pôles urbains

 

• supprimer tous les pesticides en 2040 et développer en parallèle des filières de plantes légumineuses, des prairies permanentes et des circuits courts ;

• créer des ceintures maraîchères autour des pôles urbains.

 

Lire aussi : Environnement : pas touche à ceux qui avancent

 

Favoriser la démocratie et l’éducation à l’environnement

• mettre en place des conventions minicitoyennes pour le climat, pour élaborer collectivement des propositions concrètes pour l’environnement pour nos villes, nos campagnes, nos régions ;

 

Une heure d’éducation à l’environnement par semaine de l’école élémentaire au lycée

 

• mettre en place une heure d’éducation à l’environnement par semaine de l’école élémentaire au lycée.

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>