IMAGE DE MARQUE

 

À Londres, le quartier Ikea n’est plus en kit

04/06/2020 | par Marjolaine Koch | Actualités

Floating_laundry_commissioned_by_Vastint_UK_as_part_of_the_development_at_Sugar_House_Lane ©Sallyanne4

Il y a six ans, nous nous penchions dans cette rubrique sur le quartier de Strand East, dans l’est londonien, destiné à devenir un quartier flambant neuf conçu par les bons soins d’Ikea. Entre le projet de départ et celui qui émerge actuellement, quelques changements significatifs ont eu lieu.

Il devait être avant-gardiste, sans voitures, mixte : Strand East n’est plus. Le projet existe bel et bien encore, mais son nom lui, a été modifié pour quelque chose de plus claquant. Cette ancienne friche industrielle se nomme désormais « Sugar House Island », « L’île de la maison du sucre », si l’on traduit. Autant vous dire que tout le rebranding a été revu. Et les plans aussi, un peu.

 

Lire notre précédente article

 

10 hectares d’entrepôts

À l’origine, Inter Ikea, filiale destinée à mener des projets à très long terme grâce au prélèvement de 3 % du chiffre d’affaires de la branche retail d’Ikea, a acheté une portion de terre près du site olympique de Londres, entre deux bras de rivière, dont le troisième côté du triangle est fermé par une autoroute, l’A118. Une friche industrielle de dix hectares composée principalement d’entrepôts en totale décrépitude. Pas cher : 39 millions de dollars. Ici allait naître un quartier sobre et généreux à la fois, destiné aussi bien à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?