publicité

Boum la tête

Abonné

 

Egalité professionnelle : le plafond de verre est toujours là

16/10/2013 | par Christine Cathiard | Toute l'actualité

homme_affaire_Phovoir ©Phovoir

L’ENA a lancé la première édition des rencontres « Parcours au féminin ». Où on reparle de l’égalité hommes-femmes et du fameux « plafond de verre ». La loi affirme qu’il faudra 40% de cadres dirigeants de chaque sexe d’ici 2018, mais cela ne concerne que…100 femmes par an ! Et les autres ?

Introduction de la journée sans langue de bois par…une femme. Elle s’appelle Nathalie Loiseau, et elle est directrice de l’ENA. Elle fait donc partie de celle qui ont réussi à briser ce fameux « plafond de verre ». « Je les ai connus ces obstacles », ose-t-elle en préambule, ajoutant que « le plafond de verre ne pourra disparaître qu’avec des outils et une volonté politique. » Petit clin d’œil à ses collègues féminines arrivées aux plus hauts postes de la fonction publique « Quand on est parvenue en haut de l’échelle, il faut aider les autres à se hisser, il ne faut pas repousser l’échelle ! ». SIC.

« Il y a beaucoup de femmes n°2 et très peu de n°1″ constate celui qui est lui-même n°1, Serge Lasvignes, secrétaire général du gouvernement. Lui vit comme un « progrès » le fait de « percevoir enfin ce plafond de verre » et d’ajouter : « les femmes se sont libérées, on croyait que ça allait suffire, mais non. En cause : les clichés, les a priori, les stéréotypes. On ne peut pas faire ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité