publicité

Le feuilleton économique de ce début d’année concerne la possibilité de transformation en Scop de la compagnie de ferries SEA France. Mais il semble que les salariés aient été un peu pris de court pour bâtir la solution d’une reprise en coopérative, les idées gouvernementales apportant surtout de la confusion. En tout cas, un noyau de salariés, soutenus par la CFDT, attendaient cette fin de semaine la décision du tribunal de commerce. Il faut noter que d’autres salariés se sont regroupés en collectif pour étudier d’autres solutions, la Scop n’étant pas le choix de tous les salariés…

Peut-être que la solution rassemblant les salariés, la SNCF, propriétaire de SEA France, et les collectivités locales aurait-elle pu être plutôt une Scic ? Après tout, cette hypothèse avait été également formulée pour la SNCM (Société nationale Corse-Méditerranée) une autre société de ferries. Sinon, on peut craindre que les salariés de SEA France ne se retrouvent dans la situation sans issue de ceux des Neiges du Kilimandjaro, le dernier film de Robert Guédiguian…

www.scop.coop

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité