publicité

Des formules d’abonnement
sur mesure 

La librairie indépendante bouge encore, y compris dans des secteurs géographiques où elle tend à disparaître faute de clientèle dans sa zone de chalandise. La preuve en est cette intéressante initiative d’une librairie du Lot-et-Garonne qui, sur le principe du bibliobus, a lancé fin mars une librairie itinérante. Présente dans 3 départements, elle amène avec elle la culture sous toutes ses formes et contribue à maintenir ou à créer du lien social dans une quarantaine de villages. 

La mise en place d’un tel service ne s’est pas faite en un jour. Outre l’indispensable motivation de l’équipe de libraires, elle a nécessité un important travail en amont avec les maires et les bibliothèques du secteur. Dans certaines communes, les maires craignaient la concurrence entre bibliothèque et librairie itinérante. Il a donc fallu démontrer la complémentarité des deux structures et le bénéfice que chacune pouvait en tirer en termes de fréquentation dès lors qu’on suscite des usages de lectures. Un accord entre ces bibliothèques et la librairie L’Essentiel a même été mis en place pour les acquisition, la librairie s’engageant à pratiquer la remise maximale autorisée aux bibliothèques partenaires.

Les services proposés par la la librairie itinérante sont variés : une offre éditorialisée de livres (environ 2 000 à disposition, et la possibilité de commander sur place ou au préalable, par mail ou par téléphone), mais aussi du conseil personnalisé et des manifestations culturelles (rencontres avec des auteurs, spectacles, goûters lecture pour les enfants…). Les ouvrages sélectionnés pour les tournée ne sont pas toujours des best sellers ou les dernières sorties, mais plutôt les coups de coeur des libraires. Le camion noir et vert pomme se déplace du lundi au samedi selon un planning régulier, consultable sur le site de la librairie.

Après un mois de fonctionnement, les retours sont plutôt bons, tant de la part des libraires, ravis de partir à la rencontre des lecteur hors-les-murs, que des clients, tout aussi ravis de l’animation culturelle apportée.

Grand absent du projet : le livre numérique, totalement mis de côté au profit du seul papier. Mais ne connaissant pas le marché dans ce secteur de l’Aquitaine, je me garderais bien de juger ce choix, qui correspond peut-être tout simplement à une absence de demande. Et puis laissons le temps à l’équipe de la librairie L’Essentiel de tirer un premier bilan de l’expérience et d’affiner une offre qui a déjà le mérite d’exister, à la grande satisfaction de bon nombre de lecteurs !

A lire également : le blog de l’écrivain Henri Loevenbruck, qui s’est lancé avec un journaliste et un photographe-caméraman dans un Tour de France des librairies indépendantes. Il sera de passage à la librairie L’Armitière de Rouen, dirigée par le président du SLF Matthieu de Montchalin. 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité