publicité

Des formules d’abonnement
sur mesure 

Si vous faites partie des 14 millions de personnes encore devant le poste pour l’allocution de François Hollande le 6 mai aux alentours de 21h30, vous avez assisté en direct à un magnifique délit de contrefaçon lors de la représentation publique non autorisée d’une oeuvre encore sous droit ! Ce splendide exemple de « copyright madness » a été relevé et tweeté sur le champ par Rémi Mathis, puis analysée juridiquement quelques jours plus par Lionel Maurel sur S.I.Lex. L’occasion d’enfoncer le clou une nouvelle fois sur l’absurdité des durées de protection des oeuvres, mais surtout de s’inquiéter de l’absence de projet présidentiel sur cette question. Sur ce point aussi, le prochain ministre de la Culture est attendu…

A lire également : sur Numerama, « Ramener le droit d’auteur de 70 à 20 ans« , la traduction d’une partie du livre de Christian Engström et Rickard Falkvinge du Parti Pirate (The Case for Copyright Reform)

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité