publicité

Recrutement et collectivités

Abonné

 

A qui profite le CV anonyme ?

09/10/2013 | par Bénédicte Rallu | RH

Destinée à l'origine à combattre la discrimination à l'embauche, la pratique mise en place par le conseil régional d'Aquitaine depuis 2008 produit ses effets les plus probants en interne.

Depuis plusieurs rapports publiés en 2011, on savait que le CV anonyme avait des limites en termes d’efficacité sur la diversité des recrutements. Malgré le résultat de ces études, le conseil régional d’Aquitaine continue à utiliser la technique du CV anonyme depuis qu’il l’a mise en place en 2008. L’heure n’est pas à la remise en cause. La collectivité vient de renouveler son marché avec son prestataire chargé de retirer toutes les indications personnalisées sur les CV pour une durée de deux ans. Quantité prévisionnelle de CV : 1 500. « Sa mise en place résulte d’une volonté politique dans le cadre d’un plan de lutte contre la discrimination », détaille Corinne Garmendia, directrice adjointe ressources humaines et relations sociales. Aujourd’hui, la question sur le sujet « ne se pose pas ».

Changement de culture

De fait, l’outil est entré dans les mœurs au sein des services de la collectivité. Le CV anonyme est utilisé pour ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité