publicité

Le management a-t-il un sexe ?

Abonné

 

« Chacun manage avec ce qu’il est »

10/10/2013 | par Yves Vilagines | Opinion/Débat

Le management a-t-il un sexe ? La mixité change-t-elle les organisations ?. Pour compléter notre enquête « Le management a-t-il un sexe ? », nous avons rencontré Véronique Bedague-Hamilius, 46 ans, Secrétaire Générale de la ville de Paris.

Pourquoi Véronique Bedague-Hamilius ? Parce que la parité est une réalité dans cette collectivité depuis presque 10 ans. Dès son élection en 2001, Bertrand Delanoë a imposé la parité aussi bien dans son exécutif que dans les équipes de direction. Et depuis 2008, pour la première fois dans son histoire, l’administration parisienne (50 000 salariés environ) est dirigée par une femme.

Selon vous, peut-on parler de management féminin ou masculin ?

Je n’en suis pas convaincue. Mon comité de direction compte autant de directeurs que de directrices. Et je suis incapable de vous dire s’il existe un mode de management plus féminin ou plus masculin. Je suis confrontée à autant de modes de management que d’individus. Chacun manage avec ce qu’il est.

 Vous pensez donc qu’il n’y a aucune différence ?

Selon moi, il en existe une : la contrainte au temps. Quand une femme quitte le bureau, il lui reste souvent une journée à faire à la maison. J’ai ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité