publicité

SOYEZ LUCIDES

 

La décharge de fonction peut arriver à tout le monde

03/02/2014 | par Nicolas Braemer, Séverine Cattiaux | Toute l'actualité

grenouille

La décharge de fonction n'est pas l'apanage des loosers. Tous les directeurs généraux de services peuvent être concernés. Mais le sentiment d’injustice qui accompagne forcément cette disgrâce ne doit pas empêcher d’agir.

Que vous héritiez d’un nouveau maire ou président, ou que le vôtre soit réélu (eh oui, aussi… !), votre emploi fonctionnel pourra vous être retiré au lendemain des élections municipales. Dans le meilleur des cas, on vous le dira les yeux dans les yeux. Mais souvent, on tentera de vous faire comprendre qu’il faudrait aujourd’hui une direction générale plus jeune, plus mûre, plus féminine, moins fonceuse, ayant plus d’expérience et de doigté… bref, tout ce que vous n’êtes pas ou plus mais qui convenait parfaitement… hier !

A NE PAS FAIRE
• S’isoler, rompre avec une dynamique positive.
• Tenter d’entraver la procédure de décharge de fonction : cette résistance se fera souvent contre le propre

Non, ce n’est pas juste… !
Dans le cas le plus fréquent quand même, c’est le changement de majorité politique qui conduit au changement de DGS. vous pourrez dire au nouveau maire « j’ai toujours été très correct avec vous quand vous étiez dans l’opposition en vous donnant, par exemple, les informations ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité