publicité

Jean-Louis Bricout, le maire de Bohain-en-Vernandois (Aisne) se dit « désolé » mais il applique une méthode radicale : il somme ses administrés, dans un courrier, de déneiger devant chez eux. Sinon, la municipalité le fera et leur adressera la note. « Chaque riverain est mis en demeure de dégager son trottoir (au moins le passage d’une poussette) dans les 24 heures qui suivent un nouvel épisode neigeux pouvant rendre l’accès dangereux. » Sinon ? « En cas de non respect de cette consigne, la prestation pourra être ordonnée par la municipalité et le règlement réclamé au riverain par la perception. » La lettre a été distribuée dans toutes les boîtes de la commune. S’il a sommé ainsi ses administrés, c’est parce qu’il a jugé « insuffisante l’attitude citoyenne pour que la sécurité soit assurée ».

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité