publicité

AIE CONFIANCE.....

Abonné

 

Comment construire la confiance avec ses collaborateurs

26/03/2014 | par Guy Vernerey, Etienne Roy | Management d'équipe

Impression

La confiance peut paraître un sujet tarte à la crème. Mais elle est à la base de nos relations économiques et sociales depuis le début de l’humanité. Quand on achète une orange chez l’épicier, on lui fait a priori confiance sur la qualité et le prix. Le prix est la donnée immédiatement négociée, mais la qualité ne sera évaluée que plus tard de retour à la maison.

La confiance conditionne le bon fonctionnement de toutes les formes d’échanges dans notre société. Dans l’entreprise, la confiance entre un manager et son collaborateur est inscrite systématiquement dans une dynamique d’échange, évolutive dans le temps, et qui porte sur un objet : la réalisation d’une mission, la mise en œuvre d’une tâche précise… Intéressons-nous au processus de construction de la confiance dans une relation, par exemple, lors de l’arrivée d’un nouveau collaborateur. Au départ, la méfiance est souvent de mise, l’insécurité individuelle aussi : deux animaux se jaugent, se jugent, et dans une méfiance réciproque. Deux scénarios sont possibles.

 

Deux scénarios, un seul gagnant

Premier scénario : personne ne bouge, ne fait un pas vers l’autre, les deux acteurs se regardent en chiens de faïence, se décodent. Que nous le voulions ou non, notre réaction première face à l’inconnu est la méfiance. Celle-ci est légitime et n’est que le signe de notre insécurité ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?

publicité