publicité

Le dernier Conseil des ministres a validé les termes du décret portant relèvement du minimum de traitement et attribution de points d’indice majoré à certains personnels civils et militaires de l’Etat, personnels des collectivités territoriales et des établissements publics de santé.
Le communiqué remis à la presse à l’issue du Conseil indique que «ce décret tire les conséquences de l’augmentation du salaire minimum de croissance à compter du 1er janvier 2011 en relevant le minimum de traitement des fonctionnaires qui est porté à l’indice majoré 295 (indice brut 244), ce qui représente une rémunération mensuelle brute de 1365,94 euros».
Ainsi, «tout fonctionnaire bénéficiera, par son seul traitement indiciaire, d’un niveau de rémunération légèrement supérieur au salaire minimum de croissance brut. Le gain pour un agent rémunéré à ce niveau sera de 166,69 euros brut par an».
Pour éviter que la hausse du minimum de traitement n’annule la progression du bas de la grille des rémunérations, le gouvernement a décidé une «progression du bas de la grille des rémunérations, des points d’indices majorés sont attribués selon les seuils suivants: 3 points supplémentaires d’indices majorés de l’indice brut 244 (IM 295) à l’indice brut 304 (IM 298); 2 points à l’indice brut 305 (IM 298); 1 point de l’indice brut 306 (IM 298) à l’indice brut 308 (IM 299)». «Cette mesure bénéficie à près de 755 500 agents en activité. Elle représente pour les employeurs publics une dépense en année pleine de l’ordre de 173 millions d’euros», a-t-il été précisé.
Source : Maire Info / La Quotidienne

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité