publicité

La région Pays de la Loire va s’associer au recours engagé par le conseil général du Gers devant la Cour de justice européenne contre l’autorisation par la Commission européenne de commercialiser des nouvelles variétés de maïs OGM. Les Pays de la Loire soulignent que cette décision porte atteinte notamment au « principe de précaution« , en l’absence d’évaluation « correcte » des OGM concernés, notamment sur leurs effets à long terme, ainsi qu’au principe de protection des droits des consommateurs, en l’absence d’affichage adéquat. Le 28 juillet, Bruxelles avait autorisé la commercialisation de six maïs OGM, faute d’accord entre les Etats membres sur une position commune.

Sur ce thème, écouter l’interview de Christian Brodhag « Invoquer le principe de précaution pour n’importe quoi l’affaiblit« 

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité