QUESTION DE DOSAGE

 

Projet de territoire : un dispositif ambitieux

29/04/2014 | par Akim Chekhab, Jean-Pierre Coblentz, Eric Landot | Dossiers

melange_mutualisation ©OPORKKA - FOTOLIA

Le secret d’une mutualisation réussie, c’est de ne pas se contenter de vouloir faire des économies d’échelle. Il s'agit de donner naissance à un dispositif ambitieux, avec une administration solide et un vrai projet de territoire.

La mutualisation n’est pas qu’un objectif financier, avec ses éventuelles économies d’échelle et, surtout, ses effets sur le futur coefficient de mutualisation. Elle est surtout la construction d’une administration, la formation d’une synergie : bref, un outil inséparable de la construction politique du territoire.

 

Un outil inséparable du projet

À ce titre, les bons outils d’un territoire ne sont pas ceux d’un autre territoire, selon les rapports avec la ville-centre, selon les besoins des autres communes, selon l’existence de centres administratifs ventilés, ou non, sur le territoire, selon les choix des élus, selon les enjeux portés par ceux-ci… Dans ces conditions, c’est peu de dire qu’un bon projet de mutualisation implique du sur-mesure.

Prenons trois cas de mutualisation intégrale avec administration unique : Reims, Strasbourg et Haguenau. Même dans ces trois cas, avec des résultats qui peuvent sembler comparables (une administration unique avec la ville-centre), ce sont ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?