UN IMPASSE SANS ISSUE

 

Où va la décentralisation ? Dans le mur !

02/06/2014 | par Nicolas Braemer | Toute l'actualité

Fotolia_64054370_XS2 ©B. Wylezich - Fotolia.com

Les grands (et petits) élus comme l'exécutif, personne n'a vraiment de projet pour la décentralisation. Un vide emblématique de la déshérence des politiques publiques à l’heure de l’austérité européenne.

Où va la décentralisation ? Nulle part… Dans le mur… on hésite. Le tableau de la France décentralisée s’est en effet un peu assombri depuis l’époque triomphante où, forts de compétences renforcées, les élus locaux nous affirmaient avec autorité que les régions, les départements, les intercommunalités, les communes (cochez la bonne case) étaient l’avenir de la France. Depuis, le cataclysme de 2008 a fait des dégâts : l’État ploie sous les politiques d’austérité et le poids de sa dette, il est devenu incapable de faire et, c’est plus nouveau, de faire faire. Cette perte de capacité s’est doublée d’une perte de légitimité qui semble, mais espérons que ce n’est que temporaire, clouer le cercueil d’une action publique planifiée.  Les collectivités ne vont pas mieux. La crise les a amenées à rabattre leur superbe : elles passent désormais davantage de temps à trouver de quoi faire des économies qu’à se lancer dans des projets faramineux de « développement du territoire ».

L’exécutif est  bien en peine de pondre un projet qui ait du sens : il n’a ni méthode, ni cohérence , ni gouvernance

 Il faut dire que les principaux acteurs ne sont pas à la hauteur. Les élus locaux continuent de ne prêcher que pour leur paroisse. Aucune association d’élus ne semble capable de dépasser la défense de sa petite chapelle pour collaborer à l’émergence d’un ambitieux projet décentralisateur venu « d’en bas ». L’exécutif est également bien en peine de pondre un projet qui ait du sens. Le gouvernement n’a ni méthode (on annonce, puis on consulte, puis on accélère sans tenir compte des consultations, on pond des calendriers ultra-serrés ou au contraire qui vont au-delà de la mandature…), ni cohérence (il y a des chances qu’on aboutisse à un dispositif qui réinstaure plus ou moins le conseiller territorial supprimé il y a moins de deux ans), ni gouvernance (en dépit des titres, ça fait belle lurette qu’il n’y a plus de ministre en charge de la décentralisation). Quel meilleur exemple de ce consternant manque de vision que la  phrase du premier Ministre, expliquant au lendemain de la présentation de la nouvelle carte régionale par le président de la République, que « l’essentiel était de réduire le nombre des régions ». Ah bon ? Pas de rendre un meilleur service public ou de réduire la fracture territoriale ?

Sauf à aller droit dans ce/ces murs, il y a urgence à réinventer une démocratie sociale

Au fond, ce « dossier décentralisation » est emblématique de la déshérence des politiques publiques à l’heure de l’austérité européenne. Arc-boutés sur les dogmes libéraux, les dirigeants français et européens sont incapables de définir de nouvelles frontières à l’action publique. Comme si, au lieu de les y obliger, la réduction des déficits les exonérait de cette réflexion. Pourtant, il y a danger, en France et en Europe. Danger pour la démocratie, sous la pression des populismes d’extrême droite. Danger pour les peuples, laissés de plus en plus sans défense devant le libéralisme triomphant. Sauf à aller droit dans ce/ces murs, il y a urgence à réinventer une démocratie sociale.  

Sommaire du dossier

  1. Loi Notre : des questions à la pelle
  2. Loi NOTRe : « Il aurait fallu aller vers une véritable régionalisation »
  3. Jean-Marie Bockel : « La réforme de l’État doit passer avant celle des collectivités »
  4. Décentralisation : une loi NOTRe bien décevante
  5. Face à Lille, comment Amiens tente d’être aussi capitale régionale
  6. Décentralisation : EPCI, périmètres, ville centre, pilotage et ressources
  7. Réforme territoriale : vous n’y voyez rien et vous voulez manager ?
  8. La région au milieu du gué
  9. Réforme territoriale : un immense gâchis
  10. Réforme territoriale, élections, budget : rentrée à hauts risques pour le gouvernement
  11. Réforme territoriale et régions : l’Alsace joue les Astérix
  12. Où va la décentralisation ? Dans le mur !
  13. Exclu : nouvelle version du projet de loi sur les compétences
  14. Et si nous n’avions pas assez de communes ?
  15. Réforme territoriale : faut-il un référendum ?
  16. « De toute façon, les fusions de régions ne rapportent pas grand-chose »
  17. Valls annonce le Big Bang territorial
  18. Loi MAPAM et culture : craindre la décentralisation ou parier sur elle ?
  19. Décentralisation : « Comment nier que trois collectivités coûtent plus cher qu’une seule ? »
  20. Un problème ? Créez une collectivité !
  21. Projet de loi décentralisation : résumé en 8 points
  22. Acte III de la décentralisation ou… réforme de la réforme des collectivités ?
  23. Patrick Devedjian : « Nous assistons à une véritable recentralisation »
  24. Intercommunalité : élargissement ou approfondissement ?

Article précédent Article suivant

7 commentaires

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>