PARIS BY NIGHT

 

Paris teste l’ouverture des gymnases la nuit

21/10/2014 | par AFP | Actualités

gymnase © Ultramarinfoto

La ville de Paris va expérimenter l'ouverture tardive d'équipements sportifs la semaine et le dimanche. Une mesure dont s'alarment le Parti de gauche et le PCF et qui intervient en période de grève de syndicats.

La ville de Paris va expérimenter dès novembre l’ouverture de 17 équipements sportifs au-delà de 22h30 en semaine et 18h00 le dimanche, en confiant les clés à des associations, selon une délibération approuvée lundi par le Conseil de Paris.

Pour l’adjoint aux Sports, Jean-François Martins, il s’agit de « répondre à une demande » des usagers, sans « porter atteinte à l’amplitude et aux conditions de travail des personnels ».

Le Parti de gauche et le PCF se sont alarmés d’une remise en cause des missions des agents de la ville.

Si les retours d’expérience sont positifs, la mesure pourrait être étendue dès 2015.

L’extension représentera « dès cette année près de 560 heures de pratique supplémentaire dans tout Paris », selon la mairie. Si les retours d’expérience sont positifs, la mesure pourrait être étendue dès 2015.

Cette annonce intervient alors que l’intersyndicale CGT-FO-Supap/FSU-SUD de la Direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la ville de Paris mène un mouvement de grève le dimanche qui touche les équipements sportifs parisiens.

Le mouvement, lancé le 23 février, devrait durer jusqu’au 4 décembre, date des prochaines élections professionnelles, selon des sources syndicales.

Les grévistes réclament une revalorisation de leur prime dominicale, à 180 euros, contre 44,80 euros actuellement (à laquelle s’ajoute une prime de roulement de 45,20 euros).

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>