Dossier

Burnout : s’arrêter avant qu’il ne soit trop tard

Burnout : s’arrêter avant qu’il ne soit trop tard © mwoyak- fotolia




Sommaire du dossier :


  1. Le burn-out : un produit des illusions managériales ?

    Il y a vingt ans, tout le monde connaissait un chômeur parmi ses proches. Aujourd’hui, tout le monde connaît quelqu’un en burn-out. Comment expliquer l’épidémie qui frappe les organisations de travail ? Probablement par le fait que le burn-out frappe là où les promesses managériales de bien-être au travail sont les moins tenues. Et si le rêve d’un monde du travail meilleur, exempt de risques psychosociaux, conduisait en réalité au malheur au travail ?

    Lire le 1er Article

  2. Burn-out, stress, épuisement au travail : j’arrête de m’épuiser

  3. Burn out : quand le corps dit stop

  4. Burn out, quand la limite est arrivée….

  5. Faire face au burn-out des usagers

  6. « Burn-out » : sonnez l’alarme !

  7. Commission de réforme : une démarche inadaptée aux RPS ?


Les autres dossiers de la rubrique : Dossier management

Management : notre best of 2018

Management : notre best of 2018

Tout au long de l’année 2018, nous vous avons proposé des articles dans la rubrique E=MC2. L’objectif : vous donner,  à vous et à vos équipes,  des « billes » pour devenir de meilleurs manager. Voilà, en un clic, les articles qui ont été les plus lus en 2018 ! 

Le manager harcelé par... son équipe !

Le manager harcelé par... son équipe !

On a l’habitude des cas d’agents harcelés par leur manager et non l‘inverse. Et pourtant, cela existe… Pour sortir de cette situation, il est nécessaire que la victime libère sa parole auprès d’une personne en qui elle a confiance et qui saura la guider dans la marche à suivre. S’il le souhaite, pour aider un collaborateur ou un collègue, tout manager peut se former au langage de neutralité bienveillante. Le service qu’il rendra à la victime est de libérer sa parole, étape majeure de la prise de conscience d’une situation qui ne lui appartient pas.