Dossier

Management : la grande enquête sur les pratiques managériales des territoriaux

Management : la grande enquête sur les pratiques managériales des territoriaux © Jesadaphorn Chaiinkaew

La Lettre du Cadre et le cabinet Cap Nova ont conduit ensemble une grande enquête sur les pratiques managériales dans les collectivités locales. Près d’un millier de réponses de DGS,, DGA et directeurs de services de collectivités de toute taille et de toute nature nous permettent de dresser un tableau complet du management territorial. Pourquoi ? Comment ? Réponses ici.




Sommaire du dossier :


  1. Management territorial : quelle réalité derrière les ambitions ?

    La Lettre du cadre et le cabinet Cap Nova ont conduit ensemble une grande enquête sur les pratiques managériales dans les collectivités locales. Près d’un millier de réponses de DGS, DGA et directeurs de service de collectivités de toute taille et de toute nature nous permettent de dresser un tableau complet du management territorial. Principaux enseignements : dans un monde territorial en profonde mutation, les cadres se sont emparés de la question managériale comme levier du changement. Mais il y a encore un grand décalage entre les bonnes résolutions et les actes.

    Lire le 1er Article

  2. Les collectivités ou le changement permanent

  3. Vers une nouvelle ère managériale

  4. Quand la sclérose des organisations fait souffrir les individus

  5. Les cadres territoriaux managent-ils moins qu’ils ne le disent ?

  6. Les élus : trou noir du management public local ?


Les autres dossiers de la rubrique : Dossier management

Management : notre best of 2018

Management : notre best of 2018

Tout au long de l’année 2018, nous vous avons proposé des articles dans la rubrique E=MC2. L’objectif : vous donner,  à vous et à vos équipes,  des « billes » pour devenir de meilleurs manager. Voilà, en un clic, les articles qui ont été les plus lus en 2018 ! 

Le manager harcelé par... son équipe !

Le manager harcelé par... son équipe !

On a l’habitude des cas d’agents harcelés par leur manager et non l‘inverse. Et pourtant, cela existe… Pour sortir de cette situation, il est nécessaire que la victime libère sa parole auprès d’une personne en qui elle a confiance et qui saura la guider dans la marche à suivre. S’il le souhaite, pour aider un collaborateur ou un collègue, tout manager peut se former au langage de neutralité bienveillante. Le service qu’il rendra à la victime est de libérer sa parole, étape majeure de la prise de conscience d’une situation qui ne lui appartient pas.