Dossier

Mutualisation : 10 pièges à éviter

25/02/2015 | par Eric Landot |

Dossiers

Mutualisation : 10 pièges à éviter © Pixel & Création

La mutualisation des services est déjà devenue un passage obligé de la rationalisation des dépenses publiques. Entre obligation légale et contraintes financières, nul ne va pouvoir y échapper. Mais il ne suffit pas de décider de mutualiser, il faut le faire bien : c’est là que les difficultés commencent. Il faut lever les obstacles juridiques et statutaires certes, mais aussi créer un vrai projet managérial. Le tout en organisant la concertation avec tous les élus… On vous dit tout sur les nombreux pièges qui vous attendent.




Sommaire du dossier :


  1. 10 pièges à éviter dans la mutualisation des services : pourquoi mutualiser ?

    Avec un solide bon sens et, parfois, la foi du charbonnier, des armées d’élus mutualisent. Plus ou moins bien. Mais au fond, pourquoi mutualiser ? Souvent pour de bonnes raisons. Parfois pour de mauvaises.

    Lire le 1er Article

  2. Mutualisation : Pragmatisme, concertation et respect du territoire

  3. Mutualisation : les ajustements d’aujourd’hui… et de demain

  4. Mutualisation : « Il faut faire travailler les gens ensemble sur des solutions »


La mutualisation des services est déjà devenue un passage obligé de la rationalisation des dépenses publiques. Entre obligation légale et contraintes financières, nul ne va pouvoir y échapper. Mais il ne suffit pas de décider de mutualiser, il faut le faire bien : c’est là que les difficultés commencent. Il faut lever les obstacles juridiques et statutaires certes, mais aussi créer un vrai projet managérial. Le tout en organisant la concertation avec tous les élus… On vous dit tout sur les nombreux pièges qui vous attendent.

Les autres dossiers de la rubrique : Dossiers

La fin du dialogue social à la papa

La fin du dialogue social à la papa

Le dialogue social ne se contente plus seulement de la discussion avec les syndicats. Il déborde désormais et s’adresse à tous les agents. Mais la partie n’est pas facile car, pour fonctionner, ce dialogue nouveau doit être porté par les directions administratives et les RH. De plus en plus cependant, on considère comme évident le lien entre un dialogue social performant et la santé au travail.  

Reste cependant à ne pas se contenter de l’existant : de nombreuses collectivités tentent de faire preuve de créativité en matière d’organisation du dialogue social. Avec des succès partagés…