Dossier

Mutualisation, une nouvelle alchimie

Mutualisation, une nouvelle alchimie

 Comment mutualiser efficacement les services ? La réussite de cette entreprise périlleuse dépends de plusieurs critères, juridiques, financiers, RH et managériaux.   Commençons par le management : la construction d’une administration commune ne va pas de soi. Mutualiser les services suppose une réelle ambition managériale. La mise en place d’une pédagogie des enjeux, la création d’un leadership partagé. Bref la création d’une « communauté de destin ».   Ensuite seulement se pose la question de l’intérêt financier de l’opération « mutualiser les services ». L’argument est à manier avec précaution car les économies d’échelle ne sont pas toujours au rendez-vous. Mais il y a moyen d’avancer, pour peu qu’on fasse preuve de rigueur et de méthode.   Car mutualiser les services, c’est d’abord et avant tout mettre en place un projet de territoire. C’est la base de la naissance d’une administration solide, au service d’un dispositif ambitieux.   Vincent de Briant, enseignant-chercheur à l’université Paris-Est Créteil (UPEC), spécialiste de l’action commune et de la gouvernance locale, rappelle en effet que mutualiser, c’est à la base mettre en commun ce que les services ont de meilleur. Et pour y parvenir, le management interculturel à son mot à dire .  




Sommaire du dossier :


  1. Vincent de Briant : « Pratiquez le management interculturel ! »

    Pour notre expert en gouvernance locale, Vincent de Briant, l'intérêt communautaire doit dépasser les clivages en matière de management, qu'ils soient liés au politique ou à la culture propre à chaque collectivité membre.

    Lire le 1er Article

  2. Mutualisation des dépenses publiques : vous avez dit économies ?

  3. Projet de territoire : un dispositif ambitieux

  4. Mutualisation : Lebranchu appelle les territoriaux à l’aide

  5. Mutualisation : une « communauté de destins »


La mutualisation est à la mode. Le gouvernement en a fait une règle de bonne gouvernance locale et elle apparaît à beaucoup comme LA manière de réaliser d’indispensables économies d’échelle. Mais voilà : une mutualisation vertueuse autant pour les finances publiques que pour l’efficacité du service public ne se décrète pas. Avec minutie, pragmatisme et intelligence managériale, elle construit une administration solide. Elle s’appuie sur un projet de territoire. Bref, elle se construit. Voilà comment.

Les autres dossiers de la rubrique : Dossier d'actualité

Réformes à venir : notre grande interview de Madame Irma, voyante extralucide

Comment prédire l’avenir des réformes post-Grand débat national ? On nous avait annoncé une pause dans les réformes après une décennie harassante. Avec juste un point brillant dans la boule de cristal : la taxe d’habitation. Puis la boule de cristal s’est brouillée avec des rénovations incertaines, telle la fusion département région… Soudain, Madame Irma a vu la lumière de cette boule virer au jaune, avant plus récemment que de se bleuir. Et voici qu’on nous annonce à l’horizon de nouvelles réformes. Alors, hagards, nous avons décidé de nous tourner vers Madame Irma , voyante extra-lucide.

Loi Elan, le grand changement

Loi Elan, le grand changement

Organismes HLM, SPL et SEM, services d’urbanisme, nombreux sont les acteurs locaux touchés par les modifications apportées par la loi ELAN. Destinée à faciliter la production de logements, cette loi modifie en effet toute une série de textes touchant au logement, donc, mais aussi aux permis de construire, à la protection des paysages, au numérique, à l’accessibilité…