SCÉNARIO CATASTROPHE

Abonné

 

Subventions : les associations ont de quoi avoir peur

15/01/2015 | par Nicolas Braemer | Finances

tirelire_ceinture © Schlierner - Fotolia.com

La baisse brutale des dotations de l’État aux collectivités territoriales fait craindre le pire au milieu associatif.

C’est une constante dans le discours des élus à propos des conséquences des décisions destinées à faire baisser la dépense publique : l’impact de la baisse brutale des dotations de l’État aux collectivités territoriales sur les financements du secteur associatif risque d’être ravageur.

Sous forme de commandes publiques ou de subventions, les financements publics représentent la moitié de leurs ressources, dont près de 60 % proviennent des collectivités territoriales (23,2 milliards d’euros en 2012) (1). Pour les collectivités, cette dépense représente en moyenne 11 % de leurs dépenses totales hors remboursements de la dette (9 % pour le bloc communal, 15 % pour les départements et 13 % pour les régions) .

Cette dépense couvre des domaines très divers : l’action sociale, mais aussi l’éducation, la culture, le sport ou le développement ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?