MON MEILLEUR AMI

 

Armement de la police municipale : Ménard défend une affiche « qui dit les choses sans fioritures »

12/02/2015 | par AFP | Actualités

police_municipale © Olivier Tuffé

Le maire de Béziers Robert Ménard a qualifié jeudi l'affiche de sa municipalité présentant un pistolet en gros plan comme le "nouvel ami" de la police municipale, d'affiche "qui dit les choses clairement, sans fioritures".

Cette campagne a notamment valu au maire élu avec le soutien du FN d’être vertement critiqué par la ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, qui a dénoncé « la tonalité délibérément provocatrice de la campagne ».

« Pourquoi cette polémique? C’est une affiche qui dit les choses clairement, sans fioritures. Je voulais que les Biterrois sachent que leur police municipale était armée depuis le 1er février », a déclaré M. Ménard à l’AFP: « Voilà, le message est passé. C’est vrai que c’est percutant, explicite, mais c’est la réalité qui est percutante ».

« Pour moi, la provocation, c’est quand le Premier ministre est accueilli à Marseille à coups de Kalachnikov », a encore ajouté l’édile, en référence aux tirs qui ont retenti dans la cité marseillaise de La Castellane lundi matin, quelques heures avant une visite de Manuel Valls.

« A l’heure actuelle, Bernard Cazeneuve a d’autres chats à fouetter », a encore estimé M. Ménard: « Cette espèce de rhétorique, j’espère que c’est un gratte-papier de son ministère qui la lui a faite ».

« L’affiche a pour objectif de rassurer les Bitterois et d’expliquer aux délinquants et autres petits voyous que maintenant, ils peuvent vraiment commencer à s’inquiéter », a-t-il conclu.

Placardée dans les rues de la ville, l’affiche présente en gros plan un pistolet avec un écusson tricolore sur la crosse. « Désormais, la police municipale a un nouvel ami », proclame-t-elle. « Armée 24h/24 et 7j/7, police municipale de Béziers », est également écrit, en plus petit.

Sur les réseaux sociaux, elle a fait les délices des internautes qui l’ont déjà détournée de nombreuses fois, remplaçant le pistolet de l’affiche par un char d’assaut, une bouteille de pastis ou un cerveau, tour à tour présentés comme « le nouvel ami » de la police municipale. D’autres ont diffusé des caricatures de Robert Ménard ou des policiers municipaux biterrois en cow-boys.

 

Approfondir le sujet

A lire aussi : 

Les missions des polices municipales

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires (votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>