GOUVERNANCE

Abonné

 

Perdant/perdant : tout un programme !

13/03/2015 | par Anne Batailler | RH

échec-equipe © Ruslan Grumble

Un an après leurs prises de fonction, on peut faire un premier bilan des réussites... et des échecs des nouveaux élus. Et les actions entreprises, pour de bonnes ou moins bonnes raisons, dans le remaniement de leurs services vont parfois à l'encontre de leur projet politique !

L’organisation des services est au centre des préoccupations des nouveaux élus municipaux qui ont reconfiguré leurs équipes depuis leur prise de fonction du printemps dernier et se confrontent à une réalité bien distincte de la campagne électorale : passer du dire à faire !

Outre les incontournables prescriptions statutaires qu’il a découvertes, l’élu doit renoncer à écarter rapidement ceux dont il comptait pourtant se passer définitivement, faire patienter ceux à qui il avait promis, examiner toutes les nouvelles demandes suscitées par son élection, se poser les questions de sens, d’efficacité, de coût et surtout faire mieux que son prédécesseur.

Dans cette équation complexe qui pose les fondations de la réussite du projet du mandat tout comme la solidarité de l’exécutif municipal, son positionnement, son mode de gouvernance et sa réactivité, il n’existe aucune recette pour ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?