NOUS AVONS MENÉ L'ENQUÊTE...

Abonné

 

Comment vit-on le changement politique ? Direction Reims Métropole

25/03/2015 | par Séverine Cattiaux | Opinion/Débat

reims © Fryderyk - wikicommons

Reims et Reims Métropole sont repassées à droite en mars dernier. Nouvel exécutif, direction resserrée, plus d’autonomie des cadres et transversalité au programme… Les changements politiques entraînent des changements managériaux.

Les 2 900 agents mutualisés de Reims et Reims Métropole (depuis 2008) vivent un changement politique. Une équipe UMP/UDI est arrivée aux manettes de Reims en mars 2014. La parenthèse socialiste n’aura duré que six ans. Arnaud Robinet, UMP, a pris la place de la socialiste Adeline Hazan, ex-maire et ex-présidente de l’agglomération. La communauté d’agglomération est désormais présidée par l’UMP Catherine Vautrin.

Le nouveau DGS des deux collectivités, Marc Pons de Vincent, a pris ses fonctions en septembre 2014, remplaçant Olivier Nys. Le DGS recruté par les élus UMP-UDI bénéficie de diverses expériences à son actif, la dernière étant celle de directeur général des services du conseil général de la Loire. À partir de son arrivée, c’est le renouvellement complet de la direction générale, à l’exception d’un cadre de direction générale, qui a été mis en œuvre. La recomposition de la direction est dans son format définitif depuis janvier 2015. « J’ai voulu une direction plus resserrée avec ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?