INVESTISSEMENTS

Abonné

 

Pourquoi le patrimoine des collectivités leur coûte si cher

08/06/2015 | par Nicolas Braemer | Finances

patrimoine_immobilier © Jacques PALUT

Les collectivités détiennent une bonne partie du patrimoine public. Mais la nature du patrimoine les oblige à de lourds investissements pour entretenir ces équipements. Du coup, ce patrimoine existant mange une bonne partie de la capacité d'investissement des collectivités locales.

Quelle est la place du patrimoine local dans le patrimoine national ?

L’ensemble du patrimoine national est évalué à 14 000 milliards d’euros. Les administrations publiques en détiennent, 12 %, soit près de 1 700 milliards. Les collectivités, elles, possèdent la majeure partie de ce patrimoine : l’équivalent de 1 260 milliards d’euros.

Les collectivités locales possèdent donc une grande partie du patrimoine public : elles sont surtout détentrices de bâtiments et d’ouvrages de génie civil (bâtiments scolaires, routes…).

On pourrait croire que l’investissement national est conforme avec la répartition de ce patrimoine entre les différents acteurs (voir illustration). Il ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?