CASSER LES HABITUDES

Abonné

 

Développer l’autonomie de l’agent grâce à un travail plus contraint : les belles surprises de la vie au travail…

22/07/2020 | par Élisabeth Provost-Vanhecke | E=MC²

TeleW_Provost_David-Pereiras_AdobeStock_332963410

Cela peut apparaître complètement paradoxal et pourtant… L’excentration du lieu de travail, la distance entre le manager et le collaborateur ont exigé à la fois un cadrage plus important de la tâche à réaliser pour le manager et la nécessité d’inventer un processus des étapes de la tâche pour le collaborateur seul chez lui à télétravailler. Comment est-ce possible ?

Télétravailler nécessite une organisation solide pour être efficient. Si certains agents y étaient déjà rompus, ce n’est pas le cas de tous. Pour eux, il a fallu qu’ils s’adaptent aux circonstances maillant famille et travail, pas simple !

 

Le travail à distance, une situation de travail inhabituelle

Dans un bureau, la proximité des collègues rend commode le fait de les questionner quand on a besoin d’une information ou d’un renseignement. Là, il a fallu produire un service à distance à partir de son ordinateur quand tout l’environnement du savoir n’était pas présent. La banque de données en ligne ne résout pas tout ! Ce vide de savoir s’est accompagné d’un vide de savoir-faire qui a désorienté les habitudes de travail, les compétences incorporées. Quand un élément de la situation de travail manque, tout change ! Ces nouvelles circonstances ont nécessité une communication différente côté manager et l’appropriation d’une connaissance émergente côté ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?