INTERVIEW

Abonné

 

« Les collectivités doivent capitaliser sur l’innovation managériale réalisée pendant le confinement »

22/09/2020 | par Eric Delon | E=MC²

Changing business management concept. Businessman erasing white arrow and drawing yellow arrow on chalkboard. ©Adobestock

La crise n’est pas finie, mais déjà on peut en tirer des enseignements. Notamment que l’organisation adoptée dans l’urgence mérite réflexion et solidification avant d’être pérennisé. Et qu’en aucun cas on ne peut se passer d’un appui sur les fondamentaux du management. Entretien avec Pierre Marin, Directeur-Adjoint de la Chaire Optima à l’université de Pau.

 

MINI CV
Pierre Marin, Maitre de Conférence en Gestion, Directeur-Adjoint de la Chaire Optima ((Chaire OPTIMA observatoire du pilotage et de l’innovation managériale locale – https://optima.univ-pau.fr/fr/index.html)), Directeur délégué de l’IAE Pau-Bayonne

 

Au regard des retours que vous avez reçu, quel bilan pouvez-vous dresser du confinement dans les collectivités territoriales ?

Au cours de cette période inédite, les élus et les managers ont pu enregistrer, une fois de plus, la confirmation du sens aigu du service public des personnels des administrations et des collectivités territoriales. Dans l’ensemble, ces derniers se sont montrés disponibles, motivés, alors même que le contexte était anxiogène et que les conditions de travail étaient largement dégradées. Un grand nombre d’agent a expérimenté, pour la première fois, le télétravail.

 

« Cette crise sanitaire a toutefois souligné la fragilité des ...


Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?