BASCKLASH

Abonné

 

Après le Covid, retour de bâton managérial

02/10/2020 | par Nicolas Braemer | Management

Rewind Button DetailTape Player Macro ©Adobestock

La crise marquera sans doute un coup d’arrêt aux nouvelles pratiques managériales. Les progrès engrangés depuis des années sont en danger. Il nous reste à rebondir avant d’avoir touché le fond.

Que restera-t-il du management territorial de l’avant- Covid ? La crise est loin d’être finie, mais la question mérite peut-être d’être posée dès maintenant.

 

On avait si bien commencé

Avant la crise, nous étions sur une tendance assez forte de renouvellement des pratiques managériales. Certes, ce renouvellement avait ses limites : celles qui sont souvent présentes entre les paroles, pleines d’enthousiasme et de promesses, et les actes, souvent moins faciles à incarner et à vivre. Certes il manquait de cohérence : on était encore loin d’un progrès managérial généralisé à toutes les collectivités, encore moins à tous les agents et strates de la hiérarchie. Le progrès managérial était encore trop souvent une affaire d’élite, réservé soit aux grandes structures, soit aux cadres supérieurs (voir au plus haut encadrement) de ces grandes collectivités. Certes, les progrès accumulés manquaient de cohérence, de formalisation, de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?