ÇA SE DURCIT

Abonné

 

La grande enquête managériale – 3e édition : les effets de la crise sanitaire sur les organisations publiques en 3 leçons

28/10/2020 | par Nicolas Braemer, Emilie Baudet | Toute l'actualité

Young people running with light build. The way to success, unique way to sort out the problem ©AdobeStock

Sur le « fil du rasoir » l’innovation managériale ? Fragilisée et menacée par la crise, elle reste plébiscitée par les territoriaux. Entre résilience collective et retours en arrière, l’enquête 2020 révèle les grandes tendances observées.

 

Lire l’article précédent : La grande enquête managériale 3e édition : il va falloir aller plus loin !

 

 

La résilience s’entend comme la capacité à s’adapter et à se remettre d’un choc ou d’un traumatisme auquel un individu, ou une structure, a été confronté.

 

Le confinement par sa brutalité et son impréparation, conjugué aux effets psychologiques et sociaux de la crise (peur de la maladie, peur du manque, capacité à supporter l’enfermement, décès nombreux, urgence économique, pression du télétravail avec pour certains l’école à la maison…) a constitué une épreuve extrêmement soudaine et difficile. Les témoignages recueillis durant cette période auprès d’agents et de managers en attestent. Les agents publics, s’ils sont protégés sur le plan de l’emploi, ont eu une pression supplémentaire liée à l’impératif de maintenir les services publics dans des conditions extrêmes et totalement inédites. Bien sûr, selon les secteurs, les situations ont beaucoup varié, certains ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?