facilitation

Abonné

 

À limoges, la région crée un laboratoire d’innovation publique

03/11/2020 | par Eric Delon | Innovation

Asian business hand holding note paper meeting with new startup project use post it notes to share idea discussion and analysis data charts and graphs.Business finances and accounting concept ©AdobeStock

Afin d’introduire des méthodes de travail innovantes basées sur l’intelligence collective, l’exécutif de la plus grande région de France a mis en place un laboratoire destiné à faire émerger de nouvelles idées auprès de ses agents

Il y a tout juste un an, dans les locaux de la Maison de Région à Limoges, était inaugurée la Fontaine de la Corderie. De quoi s’agit-il ? D’un Laboratoire Régional d’Innovation Publique, traduisant la volonté de l’exécutif du Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine (8000 agents dont 2400 au siège et 5600 dans les lycées) d’introduire des méthodes de travail innovantes et basées sur l’intelligence collective.

 

Benchmarking et learning expeditions

« L’objectif, avec cette nouvelle instance, est d’apporter des solutions concrètes, de faire émerger de nouvelles idées et d’élargir les points de vue habituels. Ce Laboratoire a pour vocation d’être un outil mis à la disposition de nos agents afin que ces derniers insufflent des nouvelles méthodes de travail plus collaboratives. Un accompagnement sur mesure est apporté à chaque porteur de projet grâce aux « facilitateurs » du Lab’, qui sont des agents de la collectivité, formés spécialement à la démarche du design de service » explique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?