RETARDS À L'ALLUMAGE

Abonné

 

La fonction publique, mauvais élève du télétravail

08/12/2020 | par Yves Broussole | RH

Tired woman stressed out from work, at her computer at home. ©AdobeStock

Le télétravail doit être privilégié en ce qu’il participe à la démarche de prévention du risque d’infection au virus SARS-CoV-2 en limitant l’affluence dans les transports en commun et la présence dans les bureaux et espaces partagés.

Depuis le 30 octobre 2020, date du reconfinement en France, le télétravail est devenu obligatoire pour tous les agents dont l’activité peut être totalement ou principalement exercée en télétravail (circulaire du 29 octobre 2020 relative à la continuité du service public dans les administrations et les établissements publics de l’État dans le contexte de dégradation de la situation sanitaire).

 

Les conditions de travail doivent être aménagées afin de protéger leur santé et celle des usagers

 

Ainsi, les agents de la fonction publique qui peuvent exercer la totalité de leur activité ou le principal de leur activité à distance, doivent impérativement être placés en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?