TÉLÉTRAVAIL

Abonné

 

Échec et démat’ (3) : vers la téléassistance

04/12/2020 | par Alain Porteils | Innovation

téléphone ©AdobeStock

Parce que bien des managers ont des habitudes de travail inadaptées, le métier d’assistante a subi de plein fouet les différents confinements. Celles (souvent) qui l’occupent ont pris conscience de la nécessité d’évoluer. Mais les chef.fes auront-ils/elles la capacité de les laisser le faire ?

Après un premier (La crise), un deuxième (Le cadr’escargot), voici ce troisième article de notre série « Échec et démat’» qui va tenter d’analyser les conséquences directes et indirectes sur l’impact présent et à venir de la crise sur la mission d’assistance de l’encadrement dans nos sphères publiques.

 

Un rôle d’accélérateur

Je notais ainsi dans l’article précédent que nos collectivités devront faire avancer une nouvelle réflexion organisationnelle majeure. En effet, ces « cadr’escargots » n’ont et n’auront plus du tout les mêmes besoins d’assistance et de secrétariat qu’avant mars 2020. Ces agents dévoués à leurs chefs sont et seront, me semble-t-il, des victimes indirectes de cette crise. Les managers devront accompagner et épauler ces agents dont les missions vont radicalement évoluer… En fait, c’est déjà le cas ! En effet, si les postes et les missions de nos assistants et assistantes ont bien évolué au fil de ces dernières années, il semble bien que le ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?