VISER JUSTE

Abonné

 

Ces territoires oubliés que la relance devrait cibler en priorité

04/12/2020 | par Philippe Nikonoff | Finances

Darts arrows in the target center background ©AdobeStock

D’aides publiques en plan de relance, l’argent devenu magique est promis à tout le monde. Mais tout le monde ne souffre pas de la même manière. Certains territoires en particulier devraient faire l’objet de toute notre attention.

 

Lire l’article précédent : Comment la crise a aggravé les inégalités

 

Ce que nous disent aussi bien la Banque de France que le Conseil d’analyse économique ou France stratégie (ainsi que l’Insee dans ses analyses sectorielles) repose sur deux idées claires :
- ce sont les plus pauvres qui sont les principales victimes de cette crise sanitaire ;
- les effets durables de la crise sont concentrés dans certains secteurs économiques.

 

Des mesures inadaptées

On tient donc de ces deux idées que les mesures à prendre doivent impérativement être ciblées. Les dispositions générales sont à cet égard inadaptées :
- certains ménages se sont très bien sortis de la crise (et ont même augmenté leur épargne et réduit leur endettement) ;
- certains secteurs d’activité et certaines entreprises se sont très bien sortis de cette crise (et ont même augmenté leur rentabilité, parfois en profitant de l’occasion pour licencier du personnel ou accélérer leur ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?