BOOMERANG

Abonné

 

Nos parasites émotionnels : les élastiques, ou les émotions réactivées

08/12/2020 | par Nathalie Loux | Perso

Rubber Band shoot ©AdobeStock

Parfois on craque. L’important, c’est de savoir pourquoi. Il arrive que ce soit parce qu’une situation nous projette dans un passé difficile. Et provoque la même réaction…

Lire notre article précédent : Nos parasites émotionnels : le racket, ou l’émotion parasite

 

 

Déformée par un souvenir, une émotion élastique surgit du passé et se projette sur le présent en prenant le contrôle de ses comportements.

 

Le passé réveillé

Totalement excessive et disproportionnée par rapport à la situation, elle est peu compréhensible par le récepteur, sans explication contextuelle. Or l’émetteur n’est pas toujours à même de comprendre sa réaction. Lorsque ce dernier se trouve dans l’incapacité d’identifier et d’exprimer la nature de son émotion, tel un bouchon dans un volcan, l’affect réprimé cherche une autre issue.

 

Ce souvenir inconscient déforme et projette une mauvaise perception de la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?