UTOPISTE

Abonné

 

Manager comme… Jean-Baptiste André Godin : un fouriériste au charbon

09/12/2020 | par Franck Plasse | Innovation

Familistère de Guise (France) / Statue de Jean-Baptiste André Godin ©AdobeStock

Humaniste et industriel, le fabricant de poêles à charbon, fait davantage que de créer des produits modernes. Il a aussi mis en pratique la redistribution des richesses et a été à l’origine de principes de management qui, aujourd’hui, sont toujours modernes.

banniere-managercomme

 

Au-delà de ceux qui ont étudié les théories économiques ou philosophiques, ou qui sont amateurs de poêles et cheminées, peu connaissent Jean-Baptiste André Godin. Artisan, inventeur et industriel du XIXe siècle, il a révolutionné le poêle à charbon en utilisant la fonte comme matière première. Il fonda une entreprise qui prospéra jusqu’à compter plus de mille cinq cents employés.

 

Équivalents de richesses

Jean-Baptiste André Godin était également un humaniste déterminé à mettre en œuvre ses idées sociales. Inspiré par le philosophe Charles Fourier, il décida de s’attaquer à la redistribution des richesses et à l’accès des ouvriers à des conditions de vie alors accessibles seulement aux classes aisées. Il créa des familistères (1) à proximité de ses usines françaises et belges, c’est-à-dire des établissements « où plusieurs familles ou individus vivent ensemble dans une sorte de communauté et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?