ÇA SE GÂTE

Abonné

 

Les départements en bonne santé financière, c’était avant…

18/12/2020 | par Nicolas Braemer | Finances

The concept of falling real estate market. Reduced interest in the mortgage. A decline in property prices and apartments. Low interest rates on mortgage loans. Reduced demand for home purchase. ©AdobeStock

Les recettes fiscales départements ont longtemps boosté leurs recettes de fonctionnement. Les DTMO, notamment ont fait les beaux jours des finances départementales. Et puis, la crise sanitaire est arrivée.

Avant la crise sanitaire, les finances départementales n’étaient pas en mauvaise forme. Entre 2018 et 2019, les 96 départements de métropole s’étaient offert une augmentation de leurs recettes de fonctionnement (hors produits de cessions) de 3,3 % en moyenne. Cette bonne santé est tirée par une hausse des recettes fiscales de 5,4 %, notamment due à une forte progression des droits de mutation à titre onéreux (DMTO) et une belle hausse de la CVAE.

 

Des dispositifs, ponctuels ou non

Mais en 2020, les choses risquent d’être moins roses. Là où elles avaient booster les recettes de fonctionnement l’année précédente, les recettes fiscales, en baisse, les tireront assez sensiblement vers le bas (- 1,6 % de baisse prévue). La cause en est la même, un repli prévisionnel ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?