INCONTOURNABLE

Abonné

 

Pérenniser le télétravail : une révolution des mentalités

19/01/2021 | par Carole Rusquet, Dominique Volut, Cyril Gardere | E=MC²

Quoi de neuf? ©AdobeStock

Le télétravail s’est imposé dans nos organisations. Et même si demain, la crise n’y oblige plus, le besoin qui existe désormais vers une autre organisation du travail perdurera. Il n’y aura donc pas de retour en arrière, les DRH sont prévenues.

Phénomène exceptionnel pour une économie fondée sur la mobilité des biens et des personnes, le confinement a fait passer le télétravail au premier rang des problématiques sociales et sa mise en œuvre constitue un véritable défi pour les collectivités territoriales et les intercommunalités.

 

 Le télétravail n’est plus une option

De « modalité » du travail, le télétravail en est devenu une composante essentielle puisque, contribuant de façon déterminante à la survie des entreprises, à la continuité des services publics et à la sauvegarde de nombreux emplois, il est aussi un des outils clé du contrôle de la contagion et de la prévention de nouvelles vagues pandémiques.

 

Une circulaire a enjoint l’ensemble des administrations à porter le télétravail à 2 ou 3 jours par semaine

 

Le télétravail n’est donc plus une option. Là où, avant la crise, 56 % des entreprises le pratiquaient, avec des intensités très variables, elles sont désormais 90 % à l’adopter, et de façon ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?