Pour ou contre la fin de la politique de la ville ?

Des quartiers qui s’enfoncent, des inégalités qui se creusent, un chômage qui persiste a frapper les mêmes territoires… la politique de la ville a t-elle échouée ? Faut-il en rester à cette politique d’exception, en constatant qu’elle a permis des choses et que, sans elle, la catastrophe serait d’une tout autre ampleur. Ou faut-il tirer les conséquences de ses insuffisance et passer à autre chose, par exemple par une nouvelle politique de droit commun, qui tape au portefeuille et mette la péréquation au cœur de la réduction des inégalités territoriale. A vous de voter… et de commenter.

DONNEZ VOTRE AVIS (déjà 17 votes)

Voter POURVoter CONTRE