ET APRÈS ?

Abonné

 

Le département de l’Isère réalise son retour d’expérience postconfinement

25/01/2021 | par Eric Delon | Innovation

maison logement immobilier habitation construction isolement confinement deconfinement reconfinement bulle seul bocal ©AdobeStock

Sous la houlette de sa directrice générale des services, la collectivité iséroise a mis en œuvre une méthode participative de reprise de son activité après le premier confinement. L’occasion, aussi, de faire un vrai bilan.

« Il ne faut pas tout craindre, mais il faut tout préparer ». Ainsi s’exprimait le Cardinal de Richelieu. C’est pour rendre hommage à cette conception « anticipatrice » de la politique que le département de l’Isère (4 630 agents, 247 métiers) a baptisé sa méthode (« Méthode Richelieu ») de reprise de son activité, postconfinement.

 

« Il fallait également tirer des enseignements de toutes les expériences inédites de cette période de crise »

 

« Mi-avril, le déconfinement se profilant, il a fallu élaborer une approche progressive de redémarrage. Diffuser des protocoles sanitaires et conduire des aménagements à même de sécuriser l’activité et de rassurer les agents, tout en écoutant leurs besoins et en les accompagnant. Il fallait également tirer des enseignements de toutes les expériences inédites de cette période de crise », explique Séverine Battin, la directrice générale des services (DGS) de la collectivité iséroise.

 

Trois axes de réflexion

En ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?