CRISE AIGÜE

Abonné

 

En Région Ile-de-France, une DGA RH « en guerre contre la réunionite »

16/02/2021 | par Eric Delon | E=MC²

bored business men meeting idler looking phone ©AdobeStock

Afin d’éviter la réunionite, la direction des Ressources humaines du conseil régional francilien a diversifié le format et la durée des réunions de l’ensemble de ses collaborateurs.

« Le coût des réunions improductives coûte chaque année 1,7 million d’euros à la région » se désole Fabienne Chol, la directrice générale adjointe RH du conseil régional d’Ile-de-France, qui se déclare « en guerre contre la réunionite » en citant un récent sondage de l’Ifop révélant, qu’en réunion, 8 cadres sur 10 font « autre chose » que de se consacrer à l’objet de ladite réunion et que 49 % d’entre eux « travaillent sur d’autres dossiers ».

 

On ne sait pas pourquoi on est là

« Nos cadres passent chaque semaine entre 20 et 25 heures en réunion, d’après une analyse menée au sein de nos services » précise Fabienne Chol, qui souligne que l’inflation des réunions présente deux inconvénients majeurs : freiner la prise de décision et altérer l’agilité de l’organisation.

 

Le temps – trop long — passé dans ce type de réunions pourrait être utilement utilisé par les managers pour réfléchir

 

« Parfois, les participants sont trop nombreux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?