Management

Abonné

 

Vous prenez le paquebot ou la pirogue ?

23/02/2021 | par Dominique Filatre | E=MC²

Paper origami boat leadership go to success goal ©AdobeStock

Nous entrons en crise, c’est le moment choisi par quelques-uns de nos gouvernements locaux pour se repenser en profondeur. Depuis un an, la pandémie suggère que nous serions tous soumis à un danger imminent, nous hésitons entre la soumission à des idées ordinairement parfaitement inacceptables et la rébellion.

Les crises s’amoncellent sur les plans sanitaire, financier, écologique, et cet ensemble pourrait bien s’agglomérer en crise sociale parce que les dirigeants, politiques et experts compris, perdent la confiance normalement accordée aux autorités reconnues. Dit autrement, faut-il limiter la démocratie pour gérer les crises ?

 

Nos collectivités servent-elles à quelque chose ?

Nos gouvernants hésitent. Notamment le Président Macron qui ouvre la Convention citoyenne sur le climat en promettant de limiter son pouvoir à trois jokers avant de choisir une usine de filtrage pour décrédibiliser son propre engagement. Le pouvoir est tenté d’affirmer son autorité quand tout le monde s’interroge déjà sur la nudité du roi, c’est ça la crise.

 

Les participations citoyennes sont secondairement légitimes par rapport aux élus et aux services

 

Nos collectivités ont-elles aussi un souci de dénuement : servent-elles à quelque chose ? Ont-elles réellement du pouvoir ? Pour faire quoi ? Les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?