STRUCTURES

Abonné

 

Le grand retour des taux fixes

03/05/2021 | par Nicolas Braemer | Finances

A row of coins with percents and graphics illustration ©AdobeStock

Les taux négatifs ont eu raison de la prédominance des taux indexés. Plus simple et de nouveau attractif, le taux fixe est de nouveau en odeur de sainteté. Et proposé de plus en plus par les banques.

Orféor, société de conseil aux collectivités pour la gestion de leur dette, a publié son observatoire annuel pour l’année 2020. Voilà quelques éléments sur les prêts qu’ont proposés les banques en 2020.

 

L’Euribor en extinction

Depuis 2013, les offres uniquement à taux fixe ne représentaient plus la majorité des offres des banques. Ce n’est plus le cas en 2020, où elles excèdent de nouveau, avec près de 45 %, des propositions les offres taux fixe/Euribor.

 

Les banques ont désormais des offres très simples, souvent à taux fixe

 

Orféor y voit plusieurs raisons :
- la demande : beaucoup de collectivités ne souhaitent que du taux fixe ;
- l’offre : certains établissements, comme l’Agence France locale, ne proposent presque plus d’Euribor ;
- les taux fixes désormais extrêmement attractifs rendent assez peu intéressant le recours à des taux indexés ;
- enfin, le floor à 0 % sur l’indice Euribor, souvent non valorisé en ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?