SOINS DE PRÈS

Abonné

 

Le Centre Hospitalier de Villefranche de Rouergue reclasse avec succès ses personnels en longue maladie

03/05/2021 | par Eric Delon | Innovation

Close up top view customer hand choose smiley face on wood cube, Service rating, satisfaction concept. ©AdobeStock

Grâce à la mise en place d’une commission de reclassement il y a 6 ans le groupe hospitalier aveyronnais parvient à trouver des solutions alternatives pour ses salariés reconnus inaptes à leur emploi.

A la fin de l’année dernière, le Centre Hospitalier de Villefranche de Rouergue (539 lits, 800 salariés dont 62 médecins) dans le département de l’Aveyron s’est vu décerner le Prix « Management et Organisation 2020 » par l’Association Nationale pour la Formation Permanente des Personnels Hospitaliers (ANFH), l’organisme paritaire collecteur agréé (Opca) de la fonction publique hospitalière.

 

S’attaquer à l’inaptitude

L’action récompensée ? « Les clés du succès du maintien de l’emploi » . «Il s’agit un projet de longue haleine que l’on mène depuis 2015. L’idée est de tout faire pour conserver nos personnels dans l’emploi et éviter, dans la mesure du possible, la mise à la retraite pour invalidité pour ceux d’entre eux qui sont reconnus inaptes à l’exercice de leur emploi », explique Aurélia Gambaraza, la directrice adjointe aux ressources humaines et aux affaires médicales de l’hôpital qui est arrivée il y ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?