LEADERSHIP

Abonné

 

Cadres territoriaux : toujours plus d’adaptabilité

09/06/2021 | par Denys Lamarzelle | Perso

a vector icon of swiss multitool knife ©AdobeStock

Les cadres territoriaux le savent bien : en tant que chevilles ouvrières de collectivités territoriales en pleine effervescence ces dernières années, ils sont souvent amenés à jouer les amortisseurs de crise.

Entre la réduction des budgets publics, l’urgence de la transition énergétique, l’exigence citoyenne de démocratie participative, les mutualisations-fusions-absorptions imposées par les lois Maptam et Notre et la gestion de crise comme l’épidémie que nous vivons actuellement, les cadres territoriaux font face à des contextes particulièrement complexes, qui peuvent devenir rapidement anxiogènes.

 

Les cadres territoriaux ont compris que si l’intérêt général n’avait pas de prix, il avait cependant un coût notamment vis-à-vis de la fiscalité locale

 

Leur profil de poste intègre désormais des axes directeurs prioritaires qui se situent à la confluence de l’opérationnel et du stratégique, du technique et du politique.

 

Optimiser le rapport qualité/coût du service public local

La crise financière de 2008, qui a réduit de manière drastique bon nombre de budgets publics, a considérablement réduit les marges de manœuvre des collectivités territoriales. Les élus doivent choisir entre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Connectez-vous

avec vos identifiants
La Lettre du cadre territorial

Pas encore abonné ?